Johann Baptist CRAMER (1771-1858) Sonate en la majeur pour pianoforte et violon (vers 1800)

12.00 

Partition violon & pianoforte de 27 pages (format PDF)
Partie séparée de violon
Notice sur Johann Baptist Cramer
Édition de travail pour pianoforte viennois (doigtés, pédales, etc….) par Pierre Bouyer.

Bien qu’allemand de naissance, Johann Baptist Cramer est dès son enfance un personnage important de la vie musicale londonienne. Il y devint une star du pianoforte, unanimement respectée. Grâce à ses tournées en Europe, il gagna l’amitié de Beethoven, qui pratiquait pour lui-même ses Etudes pour pianoforte – parmi les premières du genre – et les considérait comme la meilleure introduction à l’étude de son oeuvre pianistique. D’ailleurs, ces études restent, même de nos jours, un passage obligé de l’itinéraire du jeune virtuose. L’oeuvre de Cramer est vaste et inégale, mais cette sonate en la majeur est une oeuvre à part, très lyrique, originale et attachante – peut-être parce qu’elle fut écrite pour une occasion particulière et intime, la visite de Cramer aux racines allemandes et plus particulièrement bavaroises de sa famille.

Johann Baptist CRAMER (1771-1858) Sonate en la majeur pour pianoforte et violon (vers 1800)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *