Haydn, Les Sept dernières Paroles de notre Seigneur Jésus Christ sur la Croix

0.70 15.00 

version pour violon & pianoforte de Pierre BOUYER
Nicole TAMESTIT, violon Pierre BOUYER, pianoforte viennois, Marc DUCORNET copie d’après Stein, vers 1780

 

Quelques dizaines d’exemplaires de la première édition de cet enregistrement sont encore disponibles.
Effacer

Haydn, Les Sept dernières Paroles de notre Seigneur Jésus Christ sur la Croix

*

Haydn a donné de multiples formes à ce chef d’œuvre à nulle autre œuvre comparable, et qui eut un immense succès à la fin du XVIIIème siècle : versions pour orchestre, pour quatuor à cordes, oratorio pour solistes, chœurs et orchestre. Il a également donné son assentiment à des versions pour pianoforte seul, et connu une version pour pianoforte et orgue. C’est pourquoi Pierre Bouyer a trouvé tout à fait licite, et très passionnant de tenter cette expérience d’une version pour pianoforte et violon : le pianoforte apporte un élément de grandeur orchestrale que le quatuor à cordes ne possède pas et le violon solo chante avec l’émotion de la version quatuor. De plus, en alternant constamment les deux habitudes d’écriture de la fin du XVIIIème siècle (pianoforte avec accompagnement de violon, ou violon accompagné par le pianoforte) éclairages sont en perpétuelle transformation, les interprètes obtiennent, avec les moyens réduits de leurs deux instruments, une étonnante variété d’éclairages.

*

Dans la rubrique Chroniques & Critiques, vous pouvez lire les critiques suivantes :
Diapason

*

Pistes :

1. Introduction — 5’ 36’’
2. Première Parole : « Pater, dimitte illis; non enim sciunt, quid faciunt » — 6’ 38’’
3. Deuxième Parole : « Amen dico tibi: hodie mecum eris in paradiso » — 8’ 55’’
4. Troisième Parole : « Mulier, ecce filius tuus, et tu, ecce mater tua » — 7’ 52’’
5. Quatrième Parole : « Eli, Eli, lama sabachtani ? » — 8’ 18’’
6. Cinquième Parole : « Sitio » — 9’ 31’’
7. Sixième Parole : « Consummatum est » — 8’ 53’’
8. Septième Parole : « Pater, in tuas manus commendo spiritum meum » — 8’ 55’’
9. Il Terremoto — 1’ 50’’

Durée totale : 66’ 48’’

*

En téléchargeant l’album complet, vous recevrez un code vous permettant d’accéder gratuitement aux livrets de présentation des œuvres, de l’interprète et de l’instrument en français (en français, anglais et allemand).

En préparation : Edition en partition de la version de Pierre Bouyer pour pianoforte et violon (cette partition sera disponible en téléchargement payant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *